Prometeo – Semaine #4

jeudi 14 janvier 2016

Pascale Cassagnau

Le son dans la création contemporaine
marclay_02-836-5 Christian Marclay , Guitar Drag, 2000 et ma note La place du son dans la création moderne et contemporaine désigne l’histoire des techniques d’enregistrement et de reproduction du son, ainsi que l’histoire des images à l’ère de leur reproductibilité, dès l’émergence du cinéma à l’orée du XX° siècle. Entendu dans toutes ses acceptions (bruit, vocalité, musique) le son désigne également la mise en question du domaine de la musique et ses limites. En outre, la mise en exergue du son accompagne une réflexion sur la porosité des espaces d’expression, sur un dialogue fécond entre des différentes disciplines artistiques pour une dé-définition de l’œuvre. Enfin, l’attention au son qualifie le régime allographique de l’art: la notation, l’enregistrement et la diffusion radiophonique ici et ailleurs, comme régime ontologique des œuvres contemporaines, qualifiant toute l’aventure esthétique du XX° siècle, et l’écoute comme acte d’énonciation. Un panorama de la création sonore contemporaine constituera le premier volet de l’intervention de Pascale Cassagnau et sera suivi  de la présentation du film Conversation secrète. Le film -dispositif Conversation secrète (1974,109’) de  Francis Ford Coppola met en exergue le son comme l’un des éléments dialogiques fondamentaux du cinéma. Le film constitue une chambre d’écho, déterminant un espace-temps spécifique, entièrement mobilisé par l’écoute. BIOGRAPHIE Pascale Cassagnau est Docteur en histoire de l’art et critique d’art, Inspectrice générale de la création et des enseignements artistiques du Ministère de la culture et de la communication (1998-2008), responsable des collections audiovisuelles et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques /Ministère de la culture depuis 2008. Elle collabore à Art Press depuis de nombreuses années. Elle est l’auteur de textes sur Chris Burden, James Coleman, John Baldessari, Pierre Huyghe, Dominique Gonzalez Foerster, Matthieu Laurette notamment. Ses recherches portent sur les nouvelles pratiques cinématographiques, dans leur dialogue croisé avec la création contemporaine. Son essai Future Amnesia – Enquêtes sur un troisième cinéma (Ed Isthme) cartographie ces nouvelles formes filmiques, entre fiction et documentaire. Un pays supplémentaire (Ed Ecole nationale des beaux- arts de Paris) porte sur la place de la création contemporaine dans l’architecture des médias. Intempestif, Indépendant, fragile. Marguerite Duras et le cinéma d’art contemporain, est paru aux Presses du réel en 2012. Une idée du Nord, Excursions dans la création sonore contemporaine (Ed. Ecole des beaux-arts de Paris) est un essai  qui porte sur la place du son dans la création contemporaine, paru en début 2015.  Apichatpong Weerasethakul, Une théorie des objets personnels (Les Presses du réel), ainsi qu’un essai  Diagramme Monteiro, sur Joao Cesar Monteiro,  en collaboration avec Hugues Decointet, sont à paraître début 2016. _1030190