"Le triangle des bermudas", SETU (festival de performance), Elliant, Bretagne, 2018 @Clément Harpillard

"Le triangle des bermudas"

SETU, Elliant, Bretagne, 2018

@Clément Harpillard

« Les performances et les installations de Sarah Vigier procèdent par rapprochements formels, glissements sémantiques, coïncidences heureuses ou forcées, où l’artiste fait feu de tout bois… et jette de l’huile dessus. Le génie étant une notion morte et enterrée depuis des temps forts anciens, l’inspiration créatrice tire ici tous les profits des interprétations confuses, des syncrétismes déviants et de la dégénérescence des savoirs, tels qu’on les trouve à l’état pur sur Wikipédia ; elle se repait de piètres jeux de mots, tels que les pratique son groupe de « pop approximative » Bazar Laqué, pour faire sortir de son chaudron, par une incantation dyslexique (« entre fiel et merde »), de nouvelles cosmogonies.« 

Julie Portier